Notre transition vers un avenir énergétique propre commence dès maintenant

EE Strategy Phase1

Les villes à travers le monde s'engagent dans l'objectif d'être principalement alimenté par l'énergie renouvelable. Le 13 décembre 2017, le Conseil municipal de la Ville d'Ottawa franchira une étape importante en discutant l'adoption de la première phase d'un plan de transition énergétique renouvelable intitulé Évolution énergétique :  la Stratégie de la collectivité d’Ottawa pour la transition énergétique.

Ce plan détaillé sur trois ans décrit comment la ville dans son ensemble peut et doit commencer à évoluer vers un avenir énergétique renouvelable. Bien qu'actuellement, seulement 5 % de l'énergie consommée à Ottawa provient de sources locales et renouvelables, l'Évolution énergétique décrit cinq voies pour changer cela.

Développée en collaboration avec plus de 100 intervenants d'une cinquantaine d'organisations, la stratégie Évolution énergétique est une initiative communautaire visant à transformer Ottawa en une ville florissante alimentée par une énergie propre et renouvelable.


Contexte

Le contexte

En 2015, le Conseil municipal a recommandé à son personnel de faire de la Stratégie d'énergie renouvelable d'Ottawa une priorité du mandat du Conseil et, en 2016, le Conseil a adopté une nouvelle cible à l'échelle communautaire pour réduire les émissions de gaz à effet de serre par 80 % au-dessous des niveau de 2012, d'ici 2050. Ces initiatives sont inséparables parce qu'ils travaillent de concert pour amener Ottawa à adopter une économie à faibles émissions de carbone.

La phase 1 de la stratégie d'évolution de l'énergie met l'accent sur l'offre et la demande d'énergie, jetant les bases d'une discussion honnête sur la provenance de notre énergie et la façon dont nous pouvons la détourner des combustibles fossiles. Si nous suivons le scénario d'adoption le plus dynamique au cours de la prochaine décennie, cette stratégie compensera 43 % de la consommation d'énergie actuelle d'ici 2050 et réduira les émissions de gaz à effet de serre d'Ottawa de 48% d'ici 2050.


Quel est le plan ?

La première phase prévoit 33 interventions à court terme pour les trois prochaines années, dont 19 à compter de 2017-2018. Voici quelques exemples :

  • Nouveau Fonds d'innovation énergétique communautaire 

  • Cadre de facturation nette pour l'énergie renouvelable pour Hydro Ottawa

  • Réduire l'utilisation du gaz naturel grâce à des thermopompes à air dans les bâtiments municipaux ainsi que les résidences

  • Mener une étude de faisabilité pour accroître la production de biogaz à la station d'épuration des eaux usées du Centre environnemental Robert-O.-Pickard

  • Élaborer des lignes directrices sur les systèmes énergétiques thermiques, solaires et communautaires à Ottawa

  • Électrifier le transport grâce aux bornes de recharge pour les véhicules électriques (VE) et à un nouveau Centre de découverte VE

  • Branchez l'Hotêl de Ville dans le réseau énergétique du quartier fédéral

Téléchargez la liste complète des interventions à court terme ICI et la stratégie complète ICI.


City Hall solarProchaines étapes

La Ville continue de travailler sur la deuxième phase de sa stratégie Évolution énergétique, qui s'alignera sur son prochain inventaire de gaz à effet de serre (GES) en 2019, lorsque le Conseil municipal et le public recevront une mise à jour des émissions de carbone réelles d'Ottawa comparées à nos cibles. La phase 2 s'attaquera aux transformations dans les déchets, le stockage d'énergie, le transport et les bâtiments, et offrira une planification à plus long terme jusqu'en 2050.

J'attends avec impatience que la Ville d'Ottawa pousse encore plus loin ce changement dans les futurs mandats du Conseil. L'Évolution énergétique offre les outils nécessaires pour soutenir la Ville en tant qu'entreprise, ainsi que ses résidents, ses entreprises privées et ses institutions, pour faire des changements tangibles vers une vision collective pour un avenir durable.

Nous avons tous un rôle critique et urgent à jouer. La Ville d'Ottawa est un acteur principal essentiel, mais en fin de compte, la transition nécessaire pour devenir une ville renouvelable doit être un effort d'équipe. Toute notre société en bénéficiera.


David Chernushenko
Conseiller pour le quartier Capitale

Avantages d'une stratégie d'énergie renouvelable

Renouveau économique et possibilités d'emploi dans le domaine de la recherche, de la fabrication, de la conception, de l'installation, de la modernisation d'immeubles résidentiels et commerciaux, de l'architecture, de l'ingénierie du chauffage et du refroidissement, des biocombustibles, de la construction d'infrastructures ferroviaires et cyclables.

Résilience face aux changements climatiques, notamment les phénomènes météorologiques de plus en plus fréquents et violents, grâce à une meilleure gestion des eaux pluviales, des forêts urbaines, des terrains boisés, des zones de captage des rivières et des cours d'eau, et des rivages.

Résilience en matière d'approvisionnement énergétique pour avoir une marge de manœuvre en cas de fluctuation imprévisible des prix de l'énergie et d'interruption d'approvisionnement, en réduisant considérablement la demande et en diversifiant les sources d'approvisionnement, dont la majorité sont locales.

Renouveau communautaire grâce à divers projets, notamment la production alimentaire locale, l'élimination d'espaces paysagers construits, les initiatives de modération de la circulation et les projets coopératifs d'énergie renouvelable.

Possibilités d'emploi dans un vaste éventail de domaines florissants.

Réduction de la pauvreté grâce à une diminution du coût de la vie découlant d'une baisse de la demande en énergie d'usage domestique et de la multiplication des choix de mobilité à moindre coût.

Possibilité d'unir Ottawa pour la première fois (depuis la fusion) autour d'objectifs communs pour accroître l'interdépendance des secteurs urbains, suburbains et ruraux.